Les Beskides de Sącz et les Basses Beskides

Les Beskides de Sącz et les Basses Beskides

widok na góry, niebieskie niebo z chmurami, zielone łąki, różowe kwiaty na pierwszym planie

Les Beskides de Sącz et les Basses Beskides veillent comme deux sentinelles sur la frontière polono-slovaque, et métaphoriquement parlant, sur la tradition et la santé. Elles couvrent la zone allant de la rivière Dunajec à la frontière orientale de la voïvodie de Małopolska. Le caractère riche et diversifié de ces sœurs sentinelles leur attachent de nombreux amis qui, quelles que soient la météo et leurs goûts, y trouveront des attractions qui répondent à leurs attentes. Vous pouvez vous joindre à eux!

Les Beskides captivent par leur beauté paisible, offrant des sentiers sûrs et de magnifiques paysages. Malgré leurs différences de caractère et d’altitude, elles ont beaucoup en commun : des stations thermales appréciées, de nombreux édifices classés en bois, des traditions culturelles, ainsi que des événements qui ont marqué l'histoire du monde. Pendant la Première Guerre mondiale, c’est près de Gorlice que le front oriental fut brisé - les troupes allemandes et austro-hongroises furent victorieuses, forçant l'armée russe à battre en retraite. Chaque année, une reconstitution historique commémorant cet événement a lieu à Sękowa. Les soldats morts au combat furent enterrés dans des cimetières de guerre, par exemple celui de Magura Małastowska, où passait la ligne de front. Longtemps auparavant, la région de Gorlice avait été rendue célèbre par ses gisements de pétrole, qui commencèrent à être exploités à l'échelle mondiale dans les années 1850. Stanisław Jabłonowski est considéré comme l'un des pionniers de l'industrie pétrolière. Il construisit le premier puits qui permettait d'extraire l'huile de roche avec des seaux descendus dans les profondeurs du sol.

Pour les amoureux de la nature

Si vous recherchez la paix au sein de la nature, vous la trouverez sans aucun doute dans le Parc National de Magura, créé en 1995 dans les Basses Beskides. Près de 800 espèces de plantes et 200 espèces d'animaux y ont été recensées, parmi lesquelles des espèces rares ou menacées : oiseaux (aigle royal, aigle pomarin, hibou grand-duc et bondrée apivore), papillons (semi-apollon, flambé, machaon) et coléoptères (rosalie alpine et petit capricorne), ainsi que de grands mammifères prédateurs. Le parc a été créé dans des zones qui jusqu'en 1947 étaient habitées par des montagnards ruthènes - les Lemkos. On y trouve de nombreux édifices classés, que ce soient des statues et des chapelles en bordure de route ou des églises en bois orientales ou catholiques. 
L'une des attractions est le lac de Klimkówka - immortalisé dans le film Par le fer et par le feu - sur lequel on peut faire de la planche à voile. 

Dans les Beskides de Sącz se trouve le Parc paysager du Poprad, dans lequel a été créée la zone Natura 2000 « Ostoja Popradzka », ainsi que de nombreux sentiers éducatifs et ornithologiques, entre autres sur les pentes des monts Góra Parkowa et Jaworzyna Krynicka ou à Łopata Polska. Grâce à ses stations thermales réputées pour leurs eaux médicinales, le Parc paysager du Poprad est considéré comme l'une des zones les plus attractives de Pologne. On y trouve 13 réserves naturelles, dont celles de Kłodnie sur le Dunaj, d’Obrożyska et de Pusta Wielka sont particulièrement remarquables. En le visitant, ce serait un péché de manquer l'enclave naturelle de « Bobrowisko » à Stary Sącz, les fumerolles de dioxyde de carbone de Tylicz, appelées mofettes, l'étang de « Czarna Młaka » près de Muszyna ou la fantastique plate-forme d'observation en spirale de Wola Krogulecka. 

Pour les amateurs de musées et de musées en plein air

Les musées et musées en plein air situés entre autres à Nowy Sącz, Krynica, Stary Sącz, Gorlice, Muszyna et Łosie rassemblent des objets de diverses époques et domaines d'activité humaine.

Le siège du musée du district de Nowy Sącz se trouve depuis 2018 dans le bâtiment classé de l'ancienne banque austro-hongroise. Sa modernisation a mis en valeur le caractère solennel de l'escalier et de la salle principale au dernier étage, où sont organisés des expositions temporaires, des rencontres et des concerts. Les succursales et les filiales du musée du district abritent des expositions illustrant l'histoire et la culture extraordinaires des habitants des Beskides.

Dans le parc ethnographique de Sądecki à Nowy Sącz se trouvent plusieurs milliers d’objets d’exposition représentant la culture folklorique des Lachy, des Pogórzany, des montagnards de Łącko, des Lemkos et des gitans des Carpates. Il abrite entre autres une douzaine de fermes paysannes aux bâtiments ruraux caractéristiques. Chose unique à l'échelle nationale, les édifices sacrés de trois confessions ont été reconstitués : l'église orientale St-Dimitri de Czarne, l’église catholique en bois St-Pierre-et-St-Paul de Łososina Dolna, qui date du XVIIIe siècle, et l'église de Świniarsk, qui servit à l'origine aux colons de confession protestante.

À côté du parc ethnographique a été reconstituée une petite ville galicienne, inspirée de celles du XIXe siècle. On peut y voir l'ancien hôtel de ville de Nowy Sącz et le  manoir noble de Łososina Górna (où se trouvent un centre de conférence et de formation), une caserne de pompiers et deux bâtiments d’habitation aménagés en atelier d'horloger et atelier de potier. 

L'art classique peut être admiré à la Galeria Maria Ritter de Nowy Sącz, située au premier étage d'un immeuble classé de 200 ans. Les collections de la peintresse de Nowy Sącz comprennent des peintures à l'huile, des aquarelles, des graphiques, des dessins, des collages, des sculptures et des peintures murales. La décoration intérieure fait découvrir aux visiteurs l'atmosphère des appartements de l'ancienne classe moyenne.

Le Musée Nikifor de Krynica, lui, présente l’œuvre de l'un des représentants les plus célèbres au monde du primitivisme - Nikifor Krynicki, de son vrai nom Épiphane Drowniak. La partie documentaire de l'exposition est constituée par des souvenirs de l'artiste et des publications qui lui sont consacrées. Le musée est également un lieu d'expositions d'artistes bien connus du cercle des arts non professionnels et folkloriques. À Tylicz se trouve le Musée de l'histoire de Tylicz, qui, en plus des collections ethnographiques, possède une exposition dédiée à la Confédération de Bar.

Le musée régional de la ville expose des souvenirs des célèbres habitants de Stary Sącz. Les expositions rassemblées dans la Maison na Dołkach (« dans les Creux ») montrent l'histoire de la ville, des objets d’artisanat, des articles militaires ainsi que des œuvres d'art. Cet immeuble, le seul à avoir survécu au grand incendie de 1795 et qui a conservé son caractère baroque du XVIIe siècle, doit son nom à son emplacement au bas de la Place du marché (de jadis), ou, comme le dit une autre légende, aux fosses creusées dans le sous-sol par un fossoyeur local. 

Parmi les musées, beaucoup plairont particulièrement aux enfants, par exemple la Maison des Starostes de Muszyna, qui abrite aujourd’hui un centre culturel local dynamique, le Musée des jouets de Krynica, géré par un couple de passionnés, qui rassemble des jouets de presque toutes les époques, ou la Ferme Maziarska de Łosie, où l’on peut voir des vêtements et des objets du quotidien appartenant à d'anciens négociants en pétrole. 

Pour les amateurs de loisirs actifs

Un dense réseau d'itinéraires touristiques permet d'atteindre tous les coins les plus attractifs de la région. Les Beskides proposent aux touristes des itinéraires pour des randonnées à pied, à vélo, à cheval, à ski de fond, à ski, ainsi que des chemins de fer de montagne et des centres de loisirs. Il y a deux  itinéraires sur rails à Krynica-Zdrój : celui de Góra Parkowa et celui de Jaworzyna. Ce dernier est le plus long téléphérique de Pologne.

Parmi les itinéraires pédestres sont particulièrement recommandés le Grand sentier rouge des Beskides et le sentier bleu Żegiestów Zdrój – Leluchów.  Parmi les pistes cyclables les plus intéressantes, la piste  jaune Wysowa Zdrój - Regietów - Wysowa Zdrój permet de découvrir les églises orientales en bois des Lemkos des environs de Wysowa-Zdrój. Les itinéraires VeloDunajec et VeloNatura traversent également les Beskides. 

Les Beskides comptent de nombreux haras et centres équestres : c'est une activité très populaire dans la région. À Gładyszów se trouve le plus grand haras de chevaux huçuls d'Europe. Des tours à cheval individuels et en groupe y sont organisées pour les touristes, ainsi que des cours d'équitation avec un moniteur, des balades à cheval, des promenades en calèche et des promenades en traîneau. Autour du centre ont été tracés et balisés environ 100 km de sentiers équestres. 3 Journées des Huçuls  y sont organisées chaque année en septembre. La piste équestre à recommander est Rytro - Uhryń - Hańczowa - Nieznajowa - Kotań - Olchowiec. C’est un fragment de la piste équestre trans-Beskides qui, dans la zone décrite, part de Rytro, située dans les Beskides de Sącz, et mène jusqu'à Olchowiec dans les Basses Beskides. Cette piste traverse le parc national de Magura.

La gamme des activités sportives proposées en hiver est si riche qu'il est impossible de tout énumérer. Les plus fréquemment choisies par les touristes sont le  ski de fond, le ski de piste, le ski-touring et les raquettes. Les Beskides de Sącz et les Basses Beskides possèdent des stations de ski de haut niveau, parmi lesquels on ne peut pas ne pas mentionner Słotwiny Arena, Henryk, Jaworzyna Krynicka, Tylicz Ski, Master Ski et Wierchomla. Les débutants en ski peuvent profiter de petites stations comme Kokuszka, Kamianna, Magura Ski Park et Smerekowiec.

Les visiteurs des Beskides peuvent profiter d’un large choix de centres de loisirs, où l’on peut aussi bien s’amuser que sur les sentiers de randonnée. Les plus populaires sont les parcs d’accrobranche Ablandia de Rytro et celui de Wysowa, le centre de sports d'hiver de Ptaszkowa et le centre de loisirs et de sport Zapopradzie. Les amateurs de fun aquatique peuvent participer pendant la saison estivale à une descente du Poprad.

Pour les amateurs de stations thermales

Les Beskides de Sącz et les Basses Beskides sont un bon endroit pour se reposer. L'équilibre de l'esprit et du corps est rétabli par les eaux, appréciées pour leurs propriétés gustatives et médicinales. Pour paraphraser le proverbe, on peut dire que les Beskides toutes entières sont une station thermale. Tout au long de l'année, dans de nombreuses localités de montagne, des touristes viennent faire des séjours de santé. Parmi les stations thermales les plus appréciées se trouve Krynica-Zdrój, dite la perle des stations thermales polonaises. Elle a les caractéristiques des centres de cure européens : une promenade, d’élégantes maisons d'hôtes ou de santé, mais surtout des buvettes où la plupart des trésors naturels locaux sont disponibles - 23 sources d'eau minérale, dont la « Kryniczanka », la plus populaire, ainsi que les sources Słotwinka, Jan et Zuber.

Wapienne est l'une des plus anciennes villes thermales de Pologne. On y utilise des eaux sulfurées pour traiter les maladies musculo-squelettiques et rhumatismales. Avant la guerre, la localité était célèbre pour sa production de pétrole ainsi que pour son centre de tailleurs de pierre, et elle est toujours habitée par plusieurs familles de Lemkos. Le centre de cure utilise de la boue et des eaux sulfurées moyennement minéralisées provenant des sources Kamil, Marta et Zuzanna.

Piwniczna-Zdrój est spécialisée dans le traitement des maladies respiratoires et digestives ainsi que dans la prophylaxie des organes locomoteurs. On peut y goûter par exemple la « Piwniczanka ». On trouve autour du village de magnifiques zones de tourisme et de marche, attrayantes été comme hiver, ainsi que des sources d'eaux minérales, qui donnent pour la plupart une eau savoureuse et curative qui sort directement du sol ou de la roche brute. D’autres sources se trouvent dans les magnifiques vallées des Beskides de Sącz, à Łomnica-Zdrój ou Wierchomla. 

Muszyna, autrefois le centre d’un immense domaine appelé « l’État de Muszyna », est aujourd'hui très visité par les personnes souffrant de maladies respiratoires et digestives.

Wysowa-Zdrój est une petite station thermale d'où provient la célèbre eau minérale « Wysowianka ». Dans le parc thermal, on peut goûter les eaux curatives des sources Józef, Franciszek, Henryk, Słone et Bronisław. Elles sont recommandées dans le traitement des maladies respiratoires, digestives et urinaires.  

 

Multimédia