Retour

Les Gorce et les Beskides Wyspowy (« insulaires »)   

Les Gorce et les Beskides Wyspowy (« insulaires »)   

polana na szczycie wzniesienia, w otoczeniu lasów, widoczny szlak oraz bacówki w oddali

La région de Małopolska est célèbre pour ses forêts verdoyantes et luxuriantes et ses vastes chaînes montagneuses. On y a des vues imprenables sur les magnifiques sommets, prairies et vallées. Vous ne regretterez sûrement pas d’avoir choisi les Gorce et les Beskides Wyspowy comme destination de voyage. Les Gorce sont une chaîne de montagnes dont le point culminant est le célèbre Turbacz (1310 m). Dans la partie centrale de cette chaîne se trouve le parc national des Gorce, où vivent entre autres des loups et des lynx et de nombreuses espèces d'oiseaux, dont la cigogne noire, le grand tétras et le pic tridactyle. Dans les Gorce et la partie adjacente des Beskides Wyspowy se trouvent des zones protégées dans le cadre du Réseau écologique européen Natura 2000 : La zone de protection spéciale des oiseaux « Gorce » et la zone de protection spéciale des nids « Ostoja Gorczańska ».

Il vaut la peine de se promener dans les Beskides Wyspowy, qui comptent de nombreux sommets connus comme la Mogielica (1170 m), le Ćwilin (1072 m), le Luboń Wielki (1022 m) ou la Śnieżnica (1006 m). Les somments de Jasień, Modyń et Krzystonów sont un peu moins fréquentés par les touristes mais tout aussi beaux.  Ils sont séparés les uns des autres par de profondes vallées et des cols, formant une sorte d'« archipel », ce qui explique l’origine du nom « Wyspowy » (insulaires).

La vallée de l'Ochotnica est l'une des plus longues de Pologne. Elle est entourée de tous côtés par les chaînes des Gorce - au nord par la chaîne du Gorce, au sud par la chaîne du Lubań, tandis qu'à l'entrée de la vallée serpente le magnifique Dunajec qui sépare les Gorce des Beskides de Sącz. 4 tours d’observation placées sur les plus hauts sommets de la région veillent sur toute la vallée : le Koziarz 943 m, le Gorce 1228 m, les Magurki 1108 m et le Lubań 1211 m. Entre ces tours ont été balisés plus de 130 km de pistes cyclables, de ski de fond et de ski de randonnée dans le cadre du projet « Une enclave de repos actif au cœur des Gorce ».

Des endroits que vous ne pourrez pas oublier 

Il est utile de visiter les Gorce et les Beskides Wyspowy avec un plan déjà fixé, même très général. Nous vous suggérons de commencer par le Parc national des Gorce, dans lequel se trouvent de nombreux sentiers naturels entourés de beaux arbres : épicéas, hêtres et sapins - beaucoup d'entre eux sont même centenaires ! Bien que la richesse naturelle du Parc mérite d’être contemplée directement, nous vous recommandons également de découvrir les expositions du Centre éducatif du Parc national des Gorce à Poręba Wielka.

Bien sûr, rien ne peut remplacer les vrais sommets et les praires, c'est pourquoi nous vous encourageons à monter sur la Bukowina Waksmundzka et le Turbacz - ces sommets des Gorce offrent des vues magnifiques sur les montagnes des Tatras, le bassin de Nowy Targ, les montagnes des Pieniny et le lac de Czorsztyn. Les panoramas sur les montagnes peuvent également être admirés depuis les tours d’observation, qui ne manquent pas dans la région. L'une d'elles est située à environ 3 km au nord de Rabka, sur la colline de Królewska Góra. Il s'agit d'un bâtiment en bois de plus de 25 m de haut, d'où on a des vues superbes sur les Gorce, les Beskides Wyspowy, le mont Babia Góra et les Tatras. Sur les sommets de Gorce, du Lubań, des Magurki et du Koziarz se trouvent des tours d’observation hautes de 30 mètres qui se réfèrent du point de vue architectural aux églises gothiques en bois de la région.

Les Gorce et les Beskides Wyspowy sont séparés des autres massifs par la Raba et le Dunajec. Ce ne sont cependant pas les seuls cours d’eau pittoresques de la région, comme en témoignent le torrent de Kamienica Gorczańska et les chutes de Spad. La réserve de Mogielica est située dans la partie située sous le sommet du plus haut mont des Beskides, la Mogielica; tout en haut se trouve une tour d’observation. Il existe 3 autres réserves naturelles dans la région : celles de la Kostrza, de la Śnieżnica et du Luboń Wielki. Elles sont toutes situées sur les pentes des montagnes du même nom. Le Luboń Wielki (1022 m) est l'une des montagnes les plus caractéristiques des Beskides Wyspowy. Sur ses pentes sud-est se trouve la réserve de nature inanimée de « Luboń Wielka ». Cette réserve a été créée en 1970 sur une superficie de 12 ha. Sur son territoire se trouve un glissement de terrain en flysch avec coulées de pierres, le plus grand des Beskides Wyspowy et l'un des plus beaux des Carpates. La zone est couverte de formations rocheuses aux silhouettes originales. Ces roches sont constituées d’escarpements et de falaises de plusieurs mètres de haut, appelées Dziurawe Turnie (« pics troués »). En suivant le sentier menant vers la Mogielica ou le Krzystonów, il est impossible de manquer la prairie d’altitude de Stumorgowa, d'où l’on voit non seulement les sommets environnants des Beskides Wyspowy, mais aussi le massif des Gorce, les Beskides de Sącz, les Pieniny, et même les Tatras et le sommet de Babia Góra. Dites-le vous-même, que vouloir de plus ?

Si vous n'êtes pas encore venus dans les Gorce et les Beskides Wyspowy, vous serez agréablement surpris dès votre premier voyage. Les légendes des Gorce et des Beskides sont le symbole des siècles passés. L'une des plus intéressantes est celle qui explique l'origine de la formation d'un énorme rocher, baptisé Diabli Kamień (« Pierre du Diable »), près de Szczyrzyc. Ce célèbre monument de nature inanimée doit son existence au diable lui-même. La légende raconte qu'un démon maléfique, voulant démolir le monastère cistercien de Szczyrzyc, lâcha involontairement ce rocher non loin de sa cible. On raconte que le son de la cloche du monastère l’avait dérangé. Il faut noter qu’à l’est de la Pierre du Diable se trouve un ermitage dédié à St-Benoît, fréquenté aujourd'hui par les pèlerins et les voyageurs. À proximité des deux sites s’élève la chapelle St-Benoît.

À l'extrémité orientale des Beskides Wyspowy se trouve le massif de Łososińskie. C'est une crête montagneuse qui s'étend entre Limanowa et le lac Rożnowskie. On y trouve des paysages inhabituels avec des prairies glaciaires d’altitude et les plus belles forêts de hêtres des Beskides Wyspowy. Le plus haut sommet de la chaîne de Łososińskie est le Jaworz (918 m), sur les pentes desquelles étaient basées pendant la Seconde Guerre mondiale des unités de résistants.

Des traditions toujours vivantes

À ceux qui veulent allier loisirs actifs et acquisition de connaissances, nous recommandons les itinéraires thématiques - l’Itinéraire de l’architecture en bois et l’Itinéraire cistercien. Ces deux itinéraires sont principalement religieux. L’Itinéraire cistercien relie des sites liés à l'ordre cistercien. Beaucoup d'entre eux, dont l'abbaye de Szczyrzyc, remontent au Moyen Âge. Fait intéressant, ce sanctuaire datant du XIIIe siècle est également le seul monastère cistercien actif sans interruption jusqu’à nos jours en Pologne. Lors de la visite de l'église, il faut également jeter un coup d'œil au musée du monastère, dans lequel on peut voir notamment une collection de pièces de monnaie, d'armes, de minéraux et même une collection unique d'étiquettes de bière de Szczyrzyc. Les sentiers pontificaux, tracés pour commémorer le pape Jean-Paul II et son amour pour les montagnes polonaises, sont également une possibilité intéressante. L'ouverture symbolique et la bénédiction des sentiers pontificaux dans les montagnes polonaises ont eu lieu le 26 mai 2003 à Rabka Zdrój. Ce jour-là a été inauguré  dans le parc thermal un monument à Jean-Paul II Touriste qui marque le départ d’un sentier pontifical de plus de 200 km à travers les Beskides Wyspowy et les Gorce. Il faut également mentionner le Sentier culturel valaque - un sentier transfrontalier lié au patrimoine naturel et culturel associé aux traditions pastorales des Carpates. Ce sentier traverse de beaux paysages et des prairies de haute montagne, et l'impulsion pour sa création est venue d'Ochotnica, où les traditions valaques sont encore très visibles. On peut partir en randonnée depuis Ochotnica Górna, par le ruisseau de Jamne et la ferme « u Bucka », où l’on peut acheter des fromages traditionnels et voir de plus près le pâturage traditionnel des moutons, puis traverser les Magurki et terminer la randonnée à Ustrzyk.

De nombreuses traditions folkloriques sont encore cultivées dans les Gorce et les Beskides Wyspowy, comme la coutume des dziady śmiguśne à Dobra, qui commémore l'invasion tartare du XIIIe siècle. Les habitants de Dobra cachèrent jadis des prisonniers échappés de la captivité tartare après l'invasion du monastère cistercien de Szczyrzyc. Ces personnes, à la recherche d'un abri contre le froid, s’étaient enveloppées de gerbes de paille. Pour commémorer ces événements, les jeunes garçons confectionnent eux-mêmes le lundi de Pâques des costumes de paille avec lesquels ils défilent dans les rues. Cette tradition se transmet de génération en génération. 

Des traditions culinaires sont également cultivées dans la région. C’est avant tout Łącko qui possède une cuisine riche en saveurs uniques. C'est là que se déroulent la fête des Pommiers en fleur et la fête de la Cueillette des fruits. Cette petite ville du sud de Małopolska est réputée pour son arboriculture fruitière : selon les sources historiques, la culture des fruits y était déjà connue au XIIe siècle. Jusqu’aujourd'hui, les producteurs et les agriculteurs locaux sont fiers des pommes de Łącko, qui sont exceptionnellement dorées et juteuses. C’est aussi pendant la fête de la Cueillette des fruits qu’est présentée au monde la Śliwowica Łącka. Cet alcool fort n'est pas le seul connu dans la région - il faut également mentionner le Żytek (ou Żytniówka). Pour sa production sont utilisés du seigle, de la levure spiritueuse et de l'eau propre et non chlorée provenant des sources locales. Pour rester sur le sujet de l'alcool, il faut également mentionner la bière de Szczyrzyc, qui était déjà connue dans la première moitié du XVIIe siècle. 

Parmi les plats des Beskides Wyspowy, le plus célèbre est la soupe au chou et aux champignons, qui est toujours l'un des principaux plats servis lors du réveillon de Noël. Les produits remarquables de la cuisine régionale comprennent également le pain de Męcina, les pruneaux séchés et fumés (appelés suska sechlońska), le miel de miellat de Małopolska, les galettes et le kołacz (pain) au fromage de Jodłownik.

Les traditions culinaires des Gorce ont leur propre publication : les pages du livre « L’Ancienne cuisine des montagnards des Gorce » sont disponibles sur www.gorczanskiesmaki.pl. On y trouve principalement des plats végétariens tels que galettes, soupe Juha, śliwcorka, chou farci au gruau et aux champignons et rutabaga cuit dans la cendre. À Ochotnica Górna, trouvez la ferme U Bucka qui produit toujours une large gamme de fromages en utilisant les méthodes traditionnelles des bergers et vous aidera à comprendre les différences entre bundz, bryndza, gołka et oscypek.
Il ne fait aucun doute que des voyages réguliers dans les Gorce et les Beskides Wyspowy améliorent non seulement le bien-être et la condition physique, mais aussi la santé. Et ce d’autant plus que parmi les points importants de la région se trouve la Buvette d’eaux minérales de Szczawa et la station thermale de Rabka-Zdrój, située dans la vallée de la Raba et de la Słonka. Les eaux minérales de Rabka méritent une attention particulière, car elles sont d'une grande importance dans les traitements par bains, boissons et inhalations. Les eaux saumâtres de Rabka étaient déjà utilisées au Moyen Âge. Plusieurs centaines d'années plus tard, au XIXe siècle, c’est la tuberculose, autrefois l'une des maladies les plus dangereuses au monde, qui y était traitée. C'est à cette époque, en 1857, qu'une analyse chimique des eaux de Rabka a été effectuée, à l'initiative de Józef Dietl. Le résultat de cette expertise a confirmé leurs qualités médicinales et Rabka a été reconnue comme station thermale. Les événements de l'entre-deux-guerres témoignent également du caractère unique des eaux minérales de Rabka. Dans cette petite ville montagnarde discrète, les enfants souffrant de maladies respiratoires, d'allergies et de diabète étaient traités avec succès. Dans les années 1920, de nouvelles installations de soins furent construites à Rabka, incluant par la même occasion les alentours dans une zone paysagère protégée. Une tour de graduation de saumure y a également été construite en 2009. En raison des énormes succès remportés par ses activités menées pour la santé des enfants et des adolescents, la ville a reçu en 1996 le titre honorifique de « Ville des enfants du monde », décerné conjointement par le chapitre de l'Ordre du sourire, l'UNESCO et le voïvode (préfet) de Nowy Sącz. On peut venir à Rabka-Zdrój en toute saison, mais cela vaut la peine surtout en été et au printemps. C'est alors qu'un certain nombre d'événements y sont organisés, notamment la fête de la saumure de Rabka, le Rabka Festival - un festival international de littérature pour enfants, la Spartakiade intégrante pour enfants et jeunes, le festival carpatique des groupes régionaux d’enfants, le festival estival des contes de fées et l’événement cycliste de la Coupe de l’Itinéraire salin.

Le théâtre de marionnettes Rabcio, qui remonte à 1949, à l’époque où il fallait aider les enfants tuberculeux, mérite également une visite. Les jeunes patients séjournant à l'époque dans les sanatoriums eurent l'occasion d'assister à la première représentation du théâtre, dont le titre était Rabcio Zdrowotek.

Les plus jeunes adorent Rabkoland, un parc d'attractions connu dans toute la Pologne proposant plus de 30 équipements, que les enfants peuvent utiliser seuls ou avec leurs parents. On y trouve des manèges, des théâtres pour les tout-petits et de nombreuses autres attractions. Pour les amateurs de divertissements plus extrêmes, la Course de montagne internationale Limanowa - Col de l’Ostra, qui est une compétition automobile, vous attend.

Si la région des Gorce et des Beskides Wyspowy est encore un mystère pour vous, venez dans cette région en été. De début mai à fin septembre, le Forum des communes des Beskides Wyspowy organise un festival appelé DÉCOUVREZ LES BESKIDES WYSPOWY. Son programme comprend notamment l’ascension de sommets, un Pique-nique ferroviaire galicien à Dobra et le nettoyage en commun des montagnes. Aux fans de concerts, nous recommandons de venir au Festival musical des 4 cultures de la République libre d'Ochotnica Ocho ! au festival d’Ochotnica Dolna, ainsi qu’au festival du Dunajec à Tylmanowa.

Les Gorce et les Beskides Wyspowy sont des régions hospitalières, riches en traditions et en paysages magnifiques, qui disposent d’un large éventail d'attractions pour tous les types de touristes. Comme il est impossible de les décrire tous, nous vous recommandons de venir les découvrir par vous-mêmes. 

Multimédia