Retour

Les Petites Beskides et les Beskides de Maków 

Les Petites Beskides et les Beskides de Maków 

murowana kapliczka na szczycie wzniesienia, rozległa panorama na góry

Les Petites Beskides et les Beskides de Maków offrent aux touristes une foule d’attractions.  On y trouve de nombreux édifices classés tant religieux que profanes, des musées aux expositions passionnantes, des itinéraires touristiques permettant de découvrir la région - il y en a pour tous les goûts ! Aux actifs, nous conseillons les itinéraires pédestres et cyclistes. Ceux qui apprécient le calme peuvent découvrir les secrets des sites classés dans des localités magnifiquement situées (par ex. Kalwaria Zebrzydowska, Wadowice, Sucha Beskidzka, Lanckorona, Andrychów, Maków Podhalański, Myślenice) ou se détendre en se promenant dans les forêts. Les amateurs d’événements culturels peuvent se rendre à des fêtes comme Reggae Most ou le Festival d’été de Myślenice. Découvrez par vous-mêmes ce que cachent ces deux massifs montagneux !

Par monts et par vaux

Les Petites Beskides et les Beskides de Maków sont de magnifiques massifs au relief varié coupés par de profondes vallées. Les montagnes sont recouvertes de forêts de pins, d’épicéas et de hêtres qui abritent des espèces animales rares, comme le lynx. Une partie des Petites Beskides est protégée dans le cadre du Parc paysager des Petites Beskides : celui-ci, tout comme le massif, continue vers l’ouest dans la voïvodie de Silésie. Les visiteurs aiment particulièrement monter sur les sommets de Łamana Skała (avec la réserve de Madohora, le Leskowiec, le Groń Jean-Paul II avec son refuge et la chapelle consacrée au saint), Babica (avec la réserve de Las Gościbia), Koskowa Góra (avec le célèbre Kotoń) ou Lubomir (avec son observatoire astronomique, le mont Łysina et le refuge de Kudłacze). On peut admirer dans les forêts d’impressionnants affleurements de grès ainsi que des grottes. Le lac Mucharskie se trouve sur la rivière Skawa entre Zembrzyce et Świnna Poręba. Il doit  être aménagé à l'avenir à des fins touristiques. La plus grande réserve de la voïvodie de Małopolska, Las Gościbia située à 30 km à l'est, mérite d’être visitée. Elle couvre la partie nord des pentes du mont Babica avec plusieurs de ses crêtes latérales, coupées par les vallées du torrent Gościbia et ses petits affluents. Toute la réserve est recouverte de forêts. La beauté du paysage est due aux profondes vallées creusées par les torrents qui, sur une distance de seulement 2 km, perdent plus de 300 m d'altitude, formant des séries de petites cascades, des rapides et des chutes d’eau. La zone est recouverte de forêts de hêtres des Carpates et de fascinants ensembles végétaux poussent aux sources des torrents. Les peuplements de conifères plantés artificiellement représentent aussi une part importante des forêts de la réserve. Outre ces valeurs naturelles, la réserve protège également les sources d'eau potable qui alimentent Sułkowice. Pendant la Seconde Guerre mondiale, et en particulier en 1944, les maquisards avaient une base dans la forêt de la vallée du Gościbia. 

Des épisodes de guerre ont également eu lieu dans la réserve de Zamczysko nad Rabą. Au XIIIe siècle avait été construite, dans la zone de la réserve actuelle, une forteresse dont l'élément principal était une tour de défense massive en pierre - un donjon. Cette forteresse avait une fonction fiscale et de surveillance : à ses pieds passait la route commerciale de Cracovie et Wieliczka vers la Hongrie. Elle faisait partie des fortifications de la « herse de Myślenice », un système d'obstacles fait d'arbres abattus qui barrait la vallée de Raba sur les frontières sud des terres appartenant au prince de Cracovie. La tour fut détruite par une charge de poudre dans des circonstances peu claires - l’une hypothèse est que cela eut lieu en 1457 sur l’ordre de Kazimierz Jagiellończyk, qui craignait que le bâtiment ne soit utilisé par des mercenaires rebelles. La réserve de Madohora, située dans la commune d'Andrychów, protège des épicéas vieux de 150 ans, de magnifiques hêtres et d’imposants affleurements rocheux situés juste à côté du sentier des « pierres errantes », ainsi que des bryophytes situés sur la « Liste rouge des mousses menacées d'extinction en Pologne ». 

Monuments classés 

Tant dans les Petites Beskides que dans les Beskides de Maków se trouvent de nombreux monuments. Les plus célèbres d'entre eux sont des édifices religieux. Le plus beau est l’ensemble architectural et paysager maniériste ainsi que le parc des pèlerins du XVIIe siècle situés à Kalwaria Zebrzydowska, qui ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1999. Cet ensemble comprend la basilique Notre-Dame des Anges avec son sanctuaire et l'image miraculeuse de Notre-Dame du Calvaire, le monastère des Bernardins et le célèbre parc de pèlerinage, constitué de 45 chapelles et petites églises. Dans la rue Bernardyńska, avant la place Rajski et l'entrée du monastère, s’élève une série de bâtiments appelés Maisons des pèlerins. Ces maisons à deux étages ont été construites dans la première moitié du XVIIIe siècle et disposent de terrasses en bois couvertes, qui sont d'origine. À voir également l'église St-Joseph, ainsi que l'église St-Michel-Archange et le couvent des Hospitaliers St- Florian de Zebrzydowice. Un arrêt incontournable est Wadowice, la ville natale de saint Jean-Paul II, où il vaut la peine de visiter la basilique de la Présentation de la Vierge et le monastère des Carmes Déchaux avec son sanctuaire St-Joseph. 

Outre ces lieux, méritent aussi le détour l'église en bois St-Joachim de Skawinki, le sanctuaire Notre-Dame Reine des familles de Maków Podhalański, l'église de la Nativité de la Vierge et la petite église du Stradom à Myślenice. Dans la région, on peut également visiter l'église de la Ste-Trinité de Jordanów et le sanctuaire de la Vierge d’Inwałd. 

Il y a encore bien d’autres sites religieux. L’église St-Erasme de Barwałd Dolny ainsi que l'église et le monastère de Sucha Beskidzka sont particulièrement remarquables. La première église fut construite à cet endroit en 1614 par Piotr Komorowski, le propriétaire du domaine, qui avait miraculeusement guéri d’une maladie oculaire. 

Dans la partie orientale des Petites Beskides se trouve aussi le Groń Jean-Paul II (anciennement Jaworzyna, 886 m). Sous le sommet du mont se dresse la chapelle Notre-Dame-Reine des montagnes, élevée comme action de grâce des touristes pour le Pape Jean-Paul II. Une croix en acier dédiée aux « gens des montagnes » et une statue de Jean-Paul II ont été dressées à côté de la chapelle.

Dans la région, il faut aussi visiter la charmante Lanckorona, jadis lieu de villégiature préféré des artistes de Cracovie. Aujourd'hui, ses bâtiments en bois uniques et son église St-Jean-Baptiste du XIVe siècle ont conservé leur charme ancien. Particulièrement remarquable est la place du marché, autour de laquelle sont rassemblés les bâtiments les plus intéressants du point de vue architectural, ainsi que les imposantes ruines du château de l'époque de Casimir le Grand. On peut aussi admirer des bâtiments en bois à Maków Podhalański, où subsistent des maisons de la 1ère moitié du XIXe siècle. 

Sucha Beskidzka a également une atmosphère unique - c'est là que se trouve le château Renaissance des Komorowski, souvent appelé le « Petit Wawel » (en raison de la similitude des cours à arcades des deux bâtiments). Il abrite aujourd’hui le musée municipal de Sucha Beskidzka, le Centre culturel municipal avec la galerie d'art « ZAMEK », une école supérieure de tourisme et d'écologie ainsi que l'hôtel-restaurant « KASPER SUSKI ». Une attraction bien connue de la région est la taverne Rzym (« Rome ») située dans le bâtiment d'origine de l'auberge, qui date du XVIIIe siècle, et où sont servis de savoureux plats traditionnels.

À Myślenice, il faut voir la Maison grecque, le Manoir Dolnowiejski, le moulin à eau, l’emplacement du château et la Place du marché classée. Il est bon de savoir qu'à Tokarnia se trouve un manoir aristocratique avec une pompe à incendie classée. À Jordanów, on peut se promener sur la charmante place du marché, où se trouve la plus grande attraction et la meilleure vitrine de toute la commune de Jordanów : l’Hôtel de Ville. Ce bâtiment d'un étage a été construit en 1911. Il avait à l'origine des finitions en bois, mais une rénovation complète a modifié son aspect extérieur. À quelques minutes à pied de la place du marché, on peut admirer sur la promenade des Planty Szubertowskie un magnifique Chêne de la Liberté. Il a été planté, conformément à une résolution du conseil municipal, le 21 mai 1919. Il commémore le recouvrement de l’indépendance par la Pologne.

Lorsqu’on voyage dans les Petites Beskides et les Beskides de Maków, il ne faut pas oublier de visiter le palais classique des Bobrowski à Andrychów. Celui-ci, situé à côté de l'église paroissiale, est l'un des plus anciens édifices de la ville. Le palais et son parc sont situés en plein centre d'Andrychów. Le palais comporte trois ailes et un étage, il est en partie pourvu de sous-sols et est tourné vers la rue Krakowska. Sur son côté sud-est s'étend un immense parc avec un vaste étang.

L'un des monuments les plus intéressants de la région est le manoir fortifié de Stryszów, construit au XVIe siècle par Adam Suski, le seigneur de la ville. Dans la 1ère moitié du XVIIIe siècle, il fut détruit par un incendie, et la reconstruction modifia son style, lui donnant les caractéristiques d'une maison de campagne. Il a été transmis dans les années 1950 au musée du Wawel, et est aujourd'hui un musée rattaché en tant que succursale au Château royal du Wawel.

Et peut-être un musée ?

Lorsqu’on se trouve dans les Petites Beskides et les Beskides de Maków, il vaut la peine de visiter les musées des environs. Le musée de la maison familiale du Pape Jean-Paul II à Wadowice, qui a ouvert ses portes à l'occasion du 64e anniversaire de Karol Wojtyła, fait l’objet d’un immense intérêt. On peut y voir en particulier une reconstitution de l’intérieur de l'appartement des Wojtyła. 
À Maków Podhalański, situé au sud de Wadowice, on peut visiter le musée régional du pays de Maków Emil Wacyk. Ce musée est situé dans le « manoir Paczosówka » et rassemble des documents et des photos sur l'histoire de la ville et des environs (également liés à la période de l'occupation nazie). On y trouve aussi d’anciens objets du quotidien et des œuvres d'artistes populaires, dont des sculptures, peintures, jouets en bois et spécimens de la broderie blanche de Maków.

Située au nord de Maków, Lanckorona abrite le musée Antoni Krajewski, qui fut professeur à Cracovie. Le musée est situé dans un bâtiment en bois qui a survécu à l'incendie de la ville en 1896. Il a été fondé à l'initiative de la Société des amis de Lanckorona, et on peut y voir des objets issus de fouilles effectuées au château de Lanckorona ainsi que des objets du quotidien et de l'artisanat folklorique local datant du début du XXe siècle. Une partie de l'exposition est consacrée à la Confédération de Bar.

Le musée de l'Indépendance de Myślenice comprend des collections d’objets issus de fouilles effectuées au château de Myślenice et des aménagements représentant des intérieurs bourgeois élégants du XIXe siècle. Valent également le détour le musée municipal de Sucha Beskidzka, la galerie des produits locaux de Stryszów, le musée municipal de Wadowice et le musée privé polono-américain Hell's Angel. Cette dernière exposition présente entre autres des fragments du bombardier américain B-24 « Liberator », abattu à Zygodowice pendant la Seconde Guerre mondiale après un raid aérien sur l'usine chimique d'Oświęcim.

Vacances actives dans les Petites Beskides et les Beskides de Maków

Le réseau des itinéraires touristiques est bien développé dans les Petites Beskides et les Beskides de Maków. La plupart d'entre eux suivent les crêtes des massifs les plus importants, ce qui permet de gravir facilement tous les sommets les plus intéressants. 

Pour ceux qui veulent sentir l'air frais de la montagne sur leur peau, nous proposons des itinéraires de randonnée : celui dit Petit sentier des Beskides, qui longe les principales crêtes, les sentiers de la chaîne de Koskowa Góra, de celle de Babica et sur le Groń de Jean-Paul II et le Leskowiec. L’Itinéraire papal de Małopolska, l'un des itinéraires thématiques les plus intéressants de la région, suit les traces de Karol Wojtyła, futur saint Jean-Paul II. Son itinéraire principal mène de Kalwaria Zebrzydowska à Stary Sącz (231 km). Des itinéraires secondaires en partent et la longueur totale du sentier avec ses variantes est d'environ 620 km. Cet itinéraire emprunte le réseau des sentiers touristiques existants. 
Nous recommandons aux skieurs les stations de Czarny Groń, Arena Myślenice et Szklana Góra. 

Les pistes cyclables des Beskides sont très variées. La beauté des panoramas et des édifices ravira tous les amateurs de randonnées à vélo. Une multitude d’itinéraires et de routes permet de s'échapper rapidement vers la civilisation en cas de mauvais temps ou de panne d'équipement. La piste qui fait le tour du « Petit Wawel » et passe devant le château et l'auberge Rzym (« Rome ») de Sucha Beskidzka est particulièrement recommandée. Les cyclistes apprécient aussi beaucoup la piste de la « Zone de temps libre », qui inclut Zarabie, Zamczysko, les églises et la Maison grecque de Myślenice, ainsi que les églises de Pcim et Trzebunia. Une autre piste cyclable intéressante passe devant le sanctuaire et les sentiers de Kalwaria Zebrzydowska et dans leurs environs. 

Activités culturelles dans les Petites Beskides et les Beskides de Maków 

L’Itinéraire de l'architecture en bois de Małopolska est remarquable - il forme un réseau de 255 monuments historiques. Ce sont de pittoresques églises catholiques, de belles églises orientales, des clochers élancés, de vieux manoirs, des villas en bois et des musées en plein air, qui font partie des monuments les plus précieux de la culture matérielle en bois. Ont été inscrits au registre de cet Itinéraire, entre autres, les bâtiments de Lanckorona et l'auberge Rzym de Sucha Beskidzka, ainsi que l'église St-Erasme de Barwałd Dolny.

La route gastronomique de Małopolska est une autre possibilité intéressante. Les étapes de cette route sont des restaurants, ou plus précisément des auberges régionales qui servent des produits régionaux et présentent le patrimoine culinaire de la région de Małopolska. Nous recommandons particulièrement l'auberge Rzym de Sucha Beskidzka, le Kocierz à Andrychów et la taverne de Rzyki. 

L’Itinéraire de l’artisanat de Małopolska a été créé pour permettre aux touristes de découvrir des artistes populaires pour lesquels l'artisanat n'est pas seulement un métier, mais surtout une passion. Grâce à cette initiative, on peut visiter par ex. la poterie de Jerzy Mika à Wadowice, les ateliers de tissage de Sieniawa, une plantation d'osier et le pays de la sculpture. Pour ceux qui apprécient les loisirs actifs combinés à l'apprentissage de l'artisanat, il est recommandé de visiter Tokarnia, célèbre pour son papier de soie et sa sculpture populaire. Maków Podhalański vous enchantera avec ses jouets traditionnels et ses broderies, Jordanów vous montrera de magnifiques exemples de peinture sur verre, Myślenice vous dévoilera les secrets de la sculpture populaire et Lanckorona celle de la production de ses célèbres céramiques. 

Amusez-vous ! 

De nombreux festivals de musique et événements culturels attirent des hôtes de toute la Pologne dans les Petites Beskides et les Beskides de Maków.

Nous recommandons particulièrement les rencontres internationales de Małopolska avec le folklore organisées à Myślenice, qui sont des ateliers d'artisanat pour enfants et adultes. Elles incluent des cours de danse, des concerts de musique ethnique, des projections de cinéma, des expositions et des rencontres avec des auteurs.  Au calendrier des festivals de Wadowice figurent de manière régulière Reggae Most, Bieg Wadowicki (la course de Wadowice), Bieg Powsinogi (la course du globe-trotteur), la Revue des films montagnards ou le festival de théâtre Zgraja. La ville célèbre également de façon particulière l'anniversaire de saint Jean-Paul II. Le Młyn Jazz Festival a lieu à Jaroszowice près de Wadowice depuis une décennie. Il s'agit d'un festival en plein air pour les amateurs de jazz, organisé par les propriétaires de l'hôtel Młyn Jacka.

Une proposition intéressante pour les amateurs de sport est la course Po Serce Zbója Spod Złotej Górki à Andrychów, un événement caritatif pour les coureurs et les cyclistes. Il vaut aussi la peine de participer à la course cycliste internationale d'août « Mémorial d’Henryk Łasak ».

En partant pour les Petites Beskides et les Beskides de Maków, il vaut mieux connaître les programmes des événements culturels réguliers : inauguration des vacances avec les Journées du pays des Suski de Sucha Beskidzka, le Festival d'été de Myślenice, le Festival de musique d'été de Kalwaria Zebrzydowska, le Festival de l’Ange dans le bourg de Lanckorona ou la Semaine de la culture des Beskides de Maków Podhalański.

Il convient également de rappeler la richesse de l'offre destinée aux familles avec enfants. À Inwałd, une visite au Mini Zoo Kucyk (Poney) ravira les plus jeunes, et les amoureux des fleurs adoreront l’insolite jardin Jean-Paul II. Aux curieux de tout, nous recommandons le parc de miniatures Świat Marzeń (le Monde des Rêves), aux fans de Jurassic Park - celui de Dinolandia, et à ceux qui sont intéressés par le passé, la forteresse médiévale d’Inwałd. Apilandia, le centre d’apiculture interactif de Klecza Dolna, ainsi que l'observatoire astronomique du mont Lubomir, méritent également une visite. 
 

Multimédia