Retour

Les fidèles orthodoxes

Les fidèles orthodoxes

L’Église orthodoxe se constitua lors du schisme de 1054. Ses fidèles n’acceptent que les décisions des sept premiers conciles et le dogme que le Saint-Esprit vient de Dieu le Père. Ils rejettent le dogme sur l’immaculée conception et l’Assomption de la Vierge Marie. Ils n’acceptent pas la suprématie du pape et ils autorisent l'ordination des hommes mariés. La liturgie est célébrée selon le rite byzantin. Les 12 fêtes les plus importantes dont les dates sont fixées selon le calendrier julien, ce sont : Noël (le 7 janvier), le Baptême du Christ (le 19 janvier), la Présentation de Christ (le 15 février), l'Annonciation (le 7 avril), l'Ascension du Christ, la Fête de la Sainte Trinité - Pentecôte, la Transfiguration de Notre Seigneur (le 19 août), la Dormition de la très Sainte Mère de Dieu (le 28 août), la Nativité de la Mère de Dieu (le 21 septembre), l'exaltation de la Sainte-Croix (le 27 septembre) et la Présentation de Marie (le décembre 4). Les icones avec les Saints sont présentées dans l’iconostase qui sépare le sacré du profane. En Pologne, les débuts de l’Église orthodoxe remontent à l’étape de la formation du pays. L’incorporation de la partie occidentale de la Ruthénie rouge entama la présence de l’Église orthodoxe dans le territoire de Pologne. Jusqu’au XIIIe siècle, elle relevait de la juridiction des métropolites de Kiev. Après avoir signé l’Union entre la Pologne et la Lituanie (en 1385), le supérieur de l’église devinrent les métropolites lituaniens. Après l'Union de Brest (en 1596), l’église orthodoxe fut délégalisée et l’église gréco-catholique vit le jour. Depuis le XVIIe siècle, la communauté orthodoxe  relève de la juridiction du patriarcat moscovite. En 1924, l’Église polonaise devint une église autocéphale, mais ne reçut l’indépendance de l’église russe qu’en 1948. Aujourd’hui, les fidèles orthodoxes appartiennent à l’Église orthodoxe autocéphale polonaise. Les 6 diocèses comptant env. 500 000 fidèles sont dirigés par le Saint concile d’évêques. Dans la région de Małopolska, les fidèles habitent principalement dans le sud-est – de Beskid Sądecki jusqu’à Beskid Niski. Les paroisses orthodoxes se trouvent, entre autres, à Bielanka, Leszczyny, Gładyszów, Gorlice, Hańczowa, Krynica-Zdroj, Zdynia et Cracovie. Le lieu de culte local est l’Église orthodoxe construite sur le lieu d’apparition de Mère de Dieu en 1925, à la montagne Jawor à Beskid Niski. Les plus importantes célébrations sont : la fête de la Protection de la Mère de Dieu (le 14 octobre), le cinquième dimanche après Pâques et la fête de Saints Pierre et Paul (le 14 juillet), le jour de l’arrivée des pèlerins de Wysowa. De vieilles églises orthodoxes en bois se trouvent, entre autres, à Kwiatoń, Bartne et Bodaki.

Les objets associés à l'orthodoxie

Multimédia

Lire Lire