Retour

Stary Sącz

Stary Sącz

L’une des villes les plus anciennes en Pologne, elle a obtenu le statut d’une ville au XIIIe siècle. Elle est située sur la Route de l’ambre. Stary Sącz est familièrement appelée Bryjów. Les édifices de la Place du marché sont un exemple de l’architecture médiévale. Jusqu’à 1795, il y avait un hôtel de ville sur la Place du marché mais il a brûlé et il n’a jamais été reconstruit.  Une maison bourgeoise du XVIIe siècle, appelée « Dom na Dołkach » (« Maison sur des creux ») que les flammes ont épargnée, est aujourd’hui un musée régional. Le siège des autorités de la commune se trouve dans une dépendance de la métairie qui appartenait à l’ancien couvent des franciscains. Comme la ville a conservé son apparence médiévale, en 1954, Stary Sącz a été reconnue une réserve urbaine. À Stary Sącz, il y a un monastère des clarisses fondé par la princesse Kinga, femme de Boleslas le Pudique. Après la mort de son mari, la princesse elle-même a pris l’habit en 1279. À ce couvent est aussi entrée la reine Hedwige, femme de Ladislas le Bref et mère de Casimir le Grand, qui est morte en 1339. Dans la bibliothèque du monastère se sont conservés des manuscrits musicaux précieux  du XIIIe siècle témoignant d’un niveau très élevé de la culture musicale de la région à cette époque-là. En 1683, Jean III Sobieski a offert aux clarisses un drapeau pris sur les Turcs qui est conservé dans le monastère jusqu’à nos jours. Près du couvent, il y a une église gothique dédiée à la Sainte Trinité et à sainte Claire. Son intérieur est orné de polychromies baroques représentant la vie de sa fondatrice. Le monument le plus précieux de l’église est une chaire de 1671 en forme d’arbre de Jessé. L’orgue de l’église a deux claviers : l’un situé dans la partie ouverte aux personnes la ï ques, destiné à l’organiste la ï que, et l’autre situé dans la partie close, destiné à la religieuse. En 2003, on a retrouvé dans le monastère le plus ancien clavicorde polonais construit à Cracovie au XVIIe siècle. Le père Józef Tischner est né à Stary Sącz.

La piste culturelle Traces du père Tischner dans la région dePodhale

Lire Lire