Retour

Les Protestants

Les Protestants

Leprotestantisme regroupe l'ensemble des courants religieux chrétiens nésà la suite de la Réforme protestante commencé par Martin Luther. Il seconstitua par l’opposition à la doctrine religieuse et organisationnellede l’église catholique. Son nom vient de la protestation des partisansde Luther qui se sont déclarés contre les décisions prises à Spirecontre les réformes de l’Église catholique. Le protestantisme regroupeessentiellement : les luthériens, les anglicans, les calvinistes et lescommunautés religieuses créées sur la base de ces confessions au XVIIe siècle, c’est-à-dire les baptistes, les mennonites et les adventistes. Aux XIXe et XXesiècles, d’autres confessions encore ont vu le jour : les Églises duChrist et le pentecôtisme. Les églises et communautés protestantes sediffèrent entre elles par leurs dogmes de la foi et leurs rites. Lesprincipes de la théologie se basent sur : sola scriptura – la Bible est l'autorité ultime pour la foi, mais l’Ancien Testament fait partie d'un canon de la Bible hébraïque; solus Christus – Jésus-Christ est l'unique intercesseur; sola gratia et sola fide – le salut des âmes n’est obtenu que par la grâce de Dieu et la foi ; soli Deo gloria –Dieu seul la gloire. Ils n’acceptent pas le culte de Marie, des Saintset de leurs reliques, le purgatoire, le caractère sacrificiel de lamesse, le sacerdoce hiérarchique, le célibat des prêtres. Lesconfessions protestantes se caractérisent par un ascétisme et lamodestie. Ils mettent en valeur le travail, la discipline et larésistance aux faiblesses. Les plus importantes fêtes, ce sont : Noël,Pâques, Pentecôte, Assomption, Fête de la reformation (le 31 octobre).En Pologne, les idées de la réformation se sont généralisées à l’époquede derniers Jagellons. Ainsi ont vu le jour les Églises luthériennes (enWielkopolska), les Églises réformées (en Lituanie, en Małopolska), lesFrères tchèques (en Wielkopolska). Il y avait aussi une branche radicaledu calvinisme – les Frères polonais (arianisme). Après avoir introduitla Réforme de Trente, le développement du protestantisme polonais s’estvu freiner. Cela a incité plusieurs branches du protestantisme à semettre d’accord, par exemple, à Koźminek en 1555 (les calvinistes, lesfrères polonais) ou à Sandomierz en 1570 (les luthériens, lescalvinistes et les Frères tchèques). Le jour du 400eanniversaire de l’accord à Sandomierz, les luthériens polonais (l’ÉgliseÉvangélique de la Confession d’Augsbourg) et les évangéliques reformés(les calvinistes et les Frères tchèques) ont créé en 1995 la communautéde l'autel et de la chaire. En Pologne, il y a actuellement plus de200 000 personnes qui appartiennent aux Églises protestantes. Le plusnombreux groupe constitue les luthériens – vers 80 000 personnes).  ÀCracovie, il y a plusieurs Églises protestantes, entre autres, l’ÉgliseÉvangélique de la Confession d’Augsbourg, l’Église des baptistes,l'Église adventiste du septième jour, l’Église pentecôtiste, l’Église deJésus-Christ, l’Église des chrétiens libres, l’Église méthodiste. L’Église de Saint Martin est une église œcuménique (ul. Grodzka) qui regroupe la paroisse évangélique de la confession d’Augsbourg et évangélique réformée. ÀCracovie, chaque année en automne, a lieu le Festival 7xGospel consacréà la musique gospel, qui est associée avec la confession protestante.

Multimédia

Lire Lire