Retour

Oświęcim – Le Block de la mort

Oświęcim – Le Block de la mort

Le Block 11, connu sous le nom de « Block de la mort », était un camp de détention central  à Auschwitz où on incarcérait des personnes soupçonnées d’un complot ou d’une tentative d'évasion. C'est ici qu'on a effectué le premier essai d'exécution massive des prisonniers en utilisant le Zyklon B. Dans le bâtiment du Bloc se trouve la cellule du père Maximilien Marie Kolbe, qui s’est porté volontaire pour remplacer l’un de ses codétenus, Franciszek Gajowniczek, père de famille. Le Franciscain a été exécuté d'une injection de phénol dans le bras. Son corps a été brûlé dans un four crématoire. Les visiteurs peuvent voir les cellules des prisonniers aménagées dans les caves et, au rez-de-chaussée, la salle  du Tribunal à procédure sommaire et les salles pour les membres de la SS. Une autre Sainte qui a trouvé la mort dans ce camp est Sainte Edith Stein. Elle était d'origine juive, mais en 1922 elle se convertit et en 1933 elle est entrée dans l'Ordre du Carmel, où elle est devenue religieuse sous le nom de Sœur « Thérèse-Bénédicte de la Croix ». Elle était une philosophe allemande. Elle s’est fait arrêter par la gestapo aux Pays-Bas et elle a été transportée à Auschwitz. Elle a trouvé la mort dans la chambre de gaz le 9 août 1942. Son corps a été brûlé dans un four crématoire.

Multimédia

Lire Lire