Retour

Krynica-Zdrój, constructions en bois

Krynica-Zdrój, constructions en bois

Appelée « La perle des stations thermales polonaises », la ville est située dans la partie est des Beskides Sądeckie dans la vallée du torrent Kryniczanka. Le climat unique de cette station thermale, une des plus connues en Pologne, est créé non seulement par sa situation particulière mais aussi par ses constructions charmantes. Les 23 sources d’eau minérale, y compris la plus connue « Kryniczanka », sont le trésor naturel local, toutes disponibles dans les buvettes en style. Le développement de cette station de cures commença à partir de 1856 et fut lié à l’activité de Józef Dietel, professeur de l’Université Jagellonne, appelé père de la balnéologie polonaise. Ce fut à cette époque, que les ouvrages comme « Stare Łazienki Mineralne » (Anciens Bains Minéraux), « Stare Łazienki Borowinowe » (Anciens Bains de Boue), « Dom Zdrojowy » (Maison Thermale), la magnifique « Pijalnia Główna » (Buvette Principale) en bois avec la rue piétonne furent construits. Les maisons en bois les plus belles de Krynica, riches de sculptures en bois, furent construites dans la seconde moitié du XIXe siècle ce qui fut lié avec l’arrivée d’un très grand nombre de curistes. Des villas splendides, rappelant l’architecture des stations climatiques alpines, étaient d’habitude dotées de vastes perrons frontaux soutenus par des piliers et d’un ou deux niveaux de balcons. Les façades furent décorées de bretèches, de petites tours et de vérandas. Beaucoup de ces maisons intéressantes se sont conservées près des Boulevards Dietla, entre autres Biała Róża (après 1855), Biały Orzeł (environ 1857, projet de Bronisław Babel), Kosynier (1880), Romanówka (environ moitié du XIXe s.), Węgierska Korona (environ 1880), Wisła (2e moitié du XIXe s.), Witoldówka (1888). Dans la belle villa Romanówka le musée Nikifor est aménagé où on peut admirer les peintures du peintre-primitiviste génial, Epifaniusz Drowniak (1895-1968) connu sous le nom de Nikifor de Krynica. Dans le Parc Słotwiński on peut admirer également le plus ancien édifice thermal de cette station : la buvette en bois Słotwinki. Krynica est une ville unique ; outre le microclimat splendide, les eaux minérales, la magnifique architecture en bois, il y a également des événements culturels inoubliables, entre autres le Festival Jan Kiepura qui a lieu chaque année au moins d’août et qui attire les visiteurs du monde entier. En été, la ville constitue un bon point de départ idéal pour des randonnées pédestres, entre autre sur le Chemin de Jaworzyna Krynicka, et en hiver elle est un lieu idéal pour les skieurs. Il y a la remontée à gondoles la plus longue en Pologne, qui mène vers le sommet de Jaworzyna Krynicka et de nombreuses pistes de ski de fond à Krynica et dans les villages voisins.

À voir aux alentours!
Les églises orthodoxes faisant partie de l’Itinéraire de l’Architecture en bois à Tylicz et Muszynka
Muszyna
, station thermale avec des constructions villageoises charmantes en bois faisant partie de l’Itinéraire de l’Architecture en bois, avec des fragments des murs d’un château moyenâgeux constituant un excellent belvédère

Lire Lire