Retour

Jurgów

Jurgów

Villagenatal de la mère du père Tischner où il passait souvent ses vacances entant qu’un enfant. « C’est là où j’ai appris le dialecte et lescoutumes montagnardes » a-t-il dit après des années en parlant de Jurgówsitué à 18 km de Łopuszna. Il a pris pour modèle son grand-père Sebastian Chowaniec dont il a écrit qu’il avait en lui une grande tranquillité, une distance envers le monde, une capacité de comprendre les gens. Il appréciait beaucoup aussi son oncle Sebastian Chowaniec – le frère benjamin de sa Mère. Jurgów est un petit village situé dans le district tatrzański. Il a été créé en 1546. Tout au long de son histoire, le village se trouvait sous la domination de différents monarques. Vous trouverez ici une église historique en bois et une ancienne chaumière en bois qui est actuellement utilisée comme musée. À Jurgów, il y a aussi une scierie à eau qui fonctionne toujours. Dans le passé, Jurgów était un village très moderne du point de vue technique. À part la scierie, il y avait ici trois moulins, un foulon, c’est-à-dire un bâtiment où l’on fabriquait des draps et une centrale hydraulique. Tout était mu par l’eau de la rivière Białka ou du canal « Przykopa » adapté d’une manière appropriée qui a été creusé pour actionner les mécanismes mentionnés ci-dessus. Malheureusement, certains n’existent plus aujourd’hui. Sa localisation exceptionnelle fait de Jurgów un village touristique et pour cette raison, le nombre de touristes en été aussi bien qu’en hiver dépasse souvent celui de ses résidents. Jurgów attire aussi les touristes par de nombreux monuments historiques intéressants. Le monument le plus ancien est une église construite en bois de sapin dédiée à saint Sébastien et à Notre Dame du Rosaire. À côté, il y a un clocher construit en briques en 1881. À la bifurcation des chemins, vous verrez une ferme typique de Jurgów « Ferme des maires du village » de 1861 – filiale du Musée des Tatras à Zakopane où sont exposés des objets intéressants utilisés jadis au quotidien par les habitants du village. Sur la clairière « Pod Okólne » près de la rivière Białka et de la frontière polonaise, il y a un ensemble de cabanes de berger dont le nombre élevé en fait un endroit exceptionnel mais qui actuellement sont rarement utilisées.

La piste culturelle Traces du père Tischner dans la région de Podhale


Lire Lire