Retour

Zakopane – Pęksowy Brzyzek

Zakopane – Pęksowy Brzyzek

Le cimetière Na Pęksowym Brzyzku à Zakopane (ul. Kościeliska) est la plus vieille nécropole dans la ville. Il a été fondé vers 1850 par le père Józef Stolarczyk. Son appellation vient du nom de Jan Pęksa, qui a fait don du terrain pour le cimetière où il a été ensuite enterré. Dans le patois montagnard, les mots « brzyzek » ou « brzyzko » signifie « une falaise surplombant un ruisseau; un morceau de terre sur le bord de la propriété ». Y sont enterrées les personnes de mérite pour Zakopane, la région de Podhale ou la Pologne, dont, entre autres, le père Józef Stolarczyk (premier curé de Zakopane), Stanisław Marusarz i Helena Marusarzówna (athlètes olympiques d’avant-guerre), Dr Andrzej Chramiec (fondateur de l’établissement de santé), Juliusz Zborowski (ethnographe de la région de Podhale), Kazimierz Przerwa -Tetmajer (poète dont les cendres ont été transférées en 1986 au cimetière de Powązki de Varsovie), Jan Krzeptowski, Dr Tytus Chałubiński (cofondateur de l'Association des Tatras), Stanisław Witkiewicz, Maciej Sieczka, Kornel Makuszyński. La plupart des pierres tombales dans le cimetière sont des œuvres d'art richement décorés, en bois, en pierre et en métal. Devant le cimetière se trouve la plus ancienne église en bois à Zakopane – L’Église de Notre-Dame de Czestochowa.

Multimédia

Lire Lire